Corde de chanvre et papier de chanvre

Artikel teilen

Autrefois c’était impensable de ne pas les utiliser, aujourd’hui ils ont quasiment disparus, mais reviennent progressivement : la corde et le papier de chanvre. Il y a plus de 2000 ans, le chanvre était utilisé en Chine pour fabriquer du papier et des cordes. De nos jours, presque personne ne connaît la forme antérieure du chanvre, et cela malgré les avantages considérables que cela apporte. Comparé au papier « normal », le papier de chanvre est beaucoup plus durable, résistant à l’humidité et plus résistant à la déchirure et à la traction. En conséquence, non seulement il dure beaucoup plus longtemps, mais il peut également être recyclé beaucoup un nombre plus important de fois.

CORDE DE CHANVRE ET PAPIER DE CHANVRE

En 1820, environ 80% de toutes les cordes et textiles étaient fabriqués à partir de fibres de chanvre. Avec l’utilisation croissante du coton et le développement des machines à filer le coton, le chanvre a perdu de son importance dans l’industrie textile.
Cependant, la plante de chanvre est une véritable alternative. Le chanvre nécessite peu d’eau, des racines jusqu’à près de 1,5 mètre de profondeur et pousse sur tout type de sol, même sur des sols appauvris. La plante est également extrêmement facile à entretenir et ne nécessite presque pas de pesticides. De plus, le chanvre absorbe environ deux fois plus de CO2 que le coton.
En outre, le chanvre est beaucoup plus avantageux sur le long terme pour les cultures : il est très résistant et prépare bien le sol pour les plantations futures. Il atteint 4 mètres de haut et peut être récolté trois fois par an. Il arrive donc que le chanvre fournisse 4 à 5 fois plus de papier que de bois dans la même zone. La culture du chanvre pourrait ainsi remplacer l’abattage d’immenses zones forestières, favoriser la protection des espèces et contribuer à la préservation de la faune et de la flore.

LE CHANVRE COMME MATIÈRE PREMIÈRE

Le chanvre peut être utilisé comme matière première dans de nombreuses industries : les journaux, les cartons et les textiles, par exemple. Il peut être recyclé, composté ou utilisé comme combustible.
La plante de chanvre peut être utilisée, en plus de la production de corde de chanvre, pour le papier. Dans le cas du bois, seule la pâte à papier peut être utilisée, qui doit également être traitée avec des produits chimiques. L’impact du papier à base de chanvre est bien sûr beaucoup plus léger, il n’a pas besoin d’être blanchi. Un autre point qui montre l’intérêt du chanvre comme matière première.
Le seul inconvénient que présente actuellement le papier de chanvre par rapport au papier conventionnel est son prix. Le papier de chanvre est actuellement beaucoup plus cher. Cependant, les prix pourraient également être réduits si le chanvre était cultivé à grande échelle. Le développement et l’optimisation de la production de papier de chanvre ont été plutôt faibles au cours des dernières décennies, car l’avenir se voyait dans l’industrie du bois. Avec les débats actuels sur le climat, la durabilité et l’avenir de notre planète et sa protection, il est à espérer que les attitudes à l’égard du chanvre changeront pour le mieux.

QUEL POTENTIEL CACHÉ OFFRE LE CHANVRE ?

Comparé à de nombreuses autres plantes utiles, le chanvre est relativement peu exigeant et robuste. Pour cette raison, moins de produits chimiques nocifs pour l’environnement sont nécessaires pour sa culture. Cela rend le chanvre très compétitif par rapport aux autres plantes. Elle est également caractérisée comme une plante à croissance très rapide et dense. Dans son ombre, il n’est guère possible pour d’autres plantes de pousser.
Voici quelques faits supplémentaires sur le chanvre en un coup d’œil:
– Les vêtements en chanvre bloquent jusqu’à 95% des rayons UV
– Vous pouvez traiter chaque partie de la plante: les graines (sous forme d’huile pressée, pelées ou non pelées comme additif alimentaire), les fibres (vêtements, isolant, papier), les anas (charge, biocarburant, matériaux de construction), les feuilles (huiles essentielles, arômes ou odeurs dans les détergents, par exemple) et les fleurs (applications médicales)
– Le chanvre est très résistant aux maladies et aux nuisibles, donc aucun agent chimique ou pesticide n’est utilisé dans la culture et la récolte
– La plante de chanvre a une valeur de culture précédente élevée : elle prépare bien le sol pour la culture de futures cultures exigeantes
– Le chanvre peut également être utilisé comme « culture dérobée » dans la gestion des champs et garantit ainsi une utilisation optimale de l’espace

POURQUOI LA CORDE DE CHANVRE ET LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT SE RENCONTRENT

Le chanvre peut sans aucun doute être décrit comme la tendance « virale » de ces dernières années. Quelles en sont les raisons ?
Le chanvre est l’une des plantes cultivées les plus anciennes et les plus diversifiées connues de l’homme. Pendant plus de six millénaires, elle a été un fournisseur important de fibres, d’aliments et de médicaments. Dans presque tous les pays européens, la plante était utilisée comme une source de matières premières pour les cordes de chanvre, les vêtements, le papier ou même les voiles de bateau.
Le déclin du chanvre a commencé avec la mécanisation des filatures de coton et le triomphe du cotonnier au XIXe siècle. Après la conquête de l’industrie textile par les fibres synthétiques au XXe siècle, le chanvre industriel a progressivement perdu de son importance. Une vague d’interdictions sur la plante marijuana a également contribué à sa disparition. Dans de nombreux pays, la culture du chanvre, qu’il s’agisse de drogue ou de chanvre industriel, a été interdite et, dans certains cas, elle l’est encore aujourd’hui.

LA MONTÉE DE LA PLANTE DE CHANVRE

Ce n’est que dans les années 1990 que le chanvre a été redécouvert grâce à l’industrie textile. Et ceci malgré le fait qu’un procédé a été développé, la « cotonisation » qui confère aux fibres de chanvre des propriétés similaires à celles du coton. La légalisation des plantes de chanvre à fibres (avec une teneur en THC inférieure à 0,3%) a conduit à un autre boom, plus petit malgré tout. En 2005, plus de 16 000 hectares étaient cultivés commercialement à travers l’Europe. Aujourd’hui, les fibres de chanvre sont principalement utilisées dans les matériaux isolants ou les matériaux composites.
Ces dernières années, cependant, il y a eu beaucoup de battage médiatique autour de l’ingrédient actif CBD contenu dans la plante de chanvre. D’autant plus que les huiles, crèmes, capsules de CBD et le miel peuvent aider comme alternatives à la fois écologiques et thérapeutiques, contre par exemple les troubles anxieux, le stress ou l’inflammation.

LE CHANVRE AU LIEU DU COTON – UNE MODE DURABLE

La population étant de plus en plus consciente de la l’importance des questions environnementales, l’industrie du textile commence lentement à se repenser. L’avantage du chanvre : les vêtements en chanvre sont particulièrement résistants à la déchirure et ont surtout la capacité d’absorber environ 30% d’humidité en plus.
L’industrie de la mode est actuellement l’une des industries les plus nocives pour le climat. L’immense utilisation du coton y contribue notamment : la production mondiale de coton nécessite chaque jour 120 litres d’eau douce par habitant sur terre. De plus, la culture du coton nécessite des niveaux élevés de pesticides et d’insecticides, ce qui conduit à une réduction de la biodiversité, au lessivage et à la salinisation des sols.
La question de savoir si le chanvre alternatif respectueux de l’environnement peut vraiment s’imposer dans l’industrie textile dépend naturellement du client. Compte tenu des propriétés exclusivement positives de la plante de chanvre et de ses utilisations polyvalentes comme corde de chanvre, papier et laine, elle semble certainement avoir un avenir radieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *